La Sainte Beaume à nouveau au programme

20160521 112152 1Déjà visité il ya une dizaine d'années, le massif de la Sainte-Beaume a de nouveau reçu la visite du "Fil des Saisons" en ce mois de mai 2016. Toujours organisé de main de maître par Yvonne et André Bonnefoux, le sèjour s'est bien déroulé malgré une fois encore la présence d'un vent plutôt dérangeant ! Voici le compte-rendu de Claude ainsi que ses photos et celles, nombreuses, de Josiane.

"Le trajet fut un peu long mais il a été coupé par un petit-déjeuner où était servi thé, café et viennoiserie fournie par Daniel, ancien boulanger de son métier. Première étape sympathique. Arrivée à Nans-les-Pins vers 11h où nous nous sommes mis en route avec le soleil pour le col de Bertagne puis le pic du même nom à 1041 m. d'altitude. Nous avons parcouru des sentiers très fleuris et très parfumés par le thym et le romarin. Au col et au pic, vue splendide à 360° sur la mer, rade de Marseille, les calanques et  sur les vallons boisés du Géménos , avec au loin le massif de l'Oisans, le Pelvoux et les Ecrins.

Tout au long de la traversée des crêtes, la vue était grandiose. Les chemins étaient parfois escarpés. Le retour à l'hostellerie se fit par le chemin du Roi. Escapade à la grotte sacrée de Ste Marie Madeleine avec environ 150 marches à monter. Pas mal pour une fin de parcours.

L'hébergement à l'hostellerie était confortable avec des chambres refaites à neuf. Quelle surprise ! le repas du soir composé d'un buffet froid en pleine nature, nous a surpris car le vent était fort et nous avons eu froid. Les assiettes, verres et serviettes volaient dans tous les sens, mais nous avons bien ri et en gardons un bon souvenir.

Le lendemain après un petit déjeuner copieux mais un peu tardif (8h 30) nous avons repris notre marche à travers une immense forêt et des chemins ombragés.  Nous avons grimpé le sentier du "canapé" tout en marches pour sortir au col du St Pilon où  un vent violent nous attendait. La nature était différente par rapport à la veille. De grandes étendues de rocailles parsemées de fleurs de toutes les couleurs, de thym fleuri et de belles touffes d'asphodèles. Au cours de la traversée des crêtes, côté est, nous avons grimpé sur plusieurs petits pics dont le Signal des Béguines à 1148 m, point culminant des Bouches du Rhône. Passage d'un pas escarpé pour redescendre dans un petit vallon appelé "le paradis" où nous avons pique-niqué. De là, nous sommes allés grimper sur une autre cime, ce fut la dernière et tous ceux qui étaient montés étaient très heureux au sommet. Retour à l'Hostellerie par de beaux sentiers beaucoup plus plats. Une mini-séance d'étirements à l'arrivée pour détendre tous les muscles.

Tous au long du w.e. il y a eu une très bonne ambiance et beaucoup de fous-rires.

Retour sous la pluie et le froid à Pélussin mais ça n' a pas entamé notre moral.

J'en garde un excellent souvenir comme la plupart des participants." CLAUDE

20160521 19314920160521 182248

 

groupe été ANNEE 2016