Pont du Gard octobre 2009

VINGT SIECLES LES CONTEMPLAIENT..

 

 

Les marcheurs du « Fil des Saisons »ont poursuivi leur investigation du monde romain par une balade au Pont du Gard.

 

En l'an 50 de notre ére était édifié le Pont du Gard, chef-d'oeuvre d'ingénierie témoignant de l'extraordinaire maîtrise des constructeurs romains puisque le dénivelé n'est que de 12 m pour un aqueduc long de 50 km alimentant en eau la ville de Nîmes. Construit en une dizaine d'années seulement, cet ouvrage, utilitaire bien-sûr, voulait aussi témoigner de la grandeur de l'Empire romain alors au sommet de son prestige.Au prix de combien d'efforts et de vies humaines sans doute ?...

C'est en songeant à l'énormité de la tâche que les 39 marcheurs pilatois qui avaient fait le voyage ce dimanche 18 octobre, se sont trouvés bien minuscules au pied des 59 arches des trois étages de ce pont culminant à 49 m. La balade dans la garrigue environnante concoctée par Marie-Hélène et Georges Bonnard accompagnés de Dany et Marcel Gache, fut un régal. Un soleil radieux compensait la fraîcheur matinale du vent du Nord et de Saint Bonnet du Gard à Vers-Pont du Gard, à travers les chênes verts et les oliviers, les vestiges de l'ouvrage jalonnaient le chemin des randonneurs. Le pique-nique pris dans une agréable clairière, il fallut rejoindre le Gardon et le traverser sur le premier étade du pont. Le retour sur Saint-Bonnet s'effectuait calmement sur un plateau également fréquenté par les chasseurs de sangliers...tout aussi paisibles !

La saison s'est donc achevée en beauté pour la plus grande joie du Président Michel Vernay qui n'oublia pas de rappeler la tenue de l'Assemblée générale du Club, ce vendredi 23 octobre à la Salle des Fêtes de Pélussin.