MAI 2011 en PROVENCE

 SUR LES TRACES DE PAGNOL ET DE CEZANNE

 

 

Passage des consignes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La Sainte-Victoire sous un angle inhabituel

 

 

 

 

 

 PARFUMS PROVENCAUX

 

Organisé de mains de maîtres par les couples Bonnefoux, Garde et Vernay, ce week-end dans le Sud a ravi les 49 marcheurs du Fil des Saisons inscrits pour cette sortie de Mai en Provence, consacrée aux lieux mythiques du Garlaban et de la Sainte-Victoire.

Le samedi, sous une forte chaleur et un ciel un peu chargé, le groupe découvrit la garrigue, terrain de jeu du jeune Marcel Pagnol et de son ami Lili des Bellons et décor de l'histoire romanesque de Manon des Sources. Du mas de Massacan (maison d'Ugolin) jusqu'au col d'Aubignane, emplacement du village fictif imaginé par Pagnol pour le tournage de ses films, puis le sommet du Garlaban, les Pilatois pouvaient apprécier la superbe vue sur la mer et la rade de Marseille ainsi que la vallée de l'Huveaune. Le retour au point de départ était effectué par le sentier des excursionnistes mardeillais avant de rejoindre l'Hôtel Mona Lisa. Le Président était le seul à oser affronter l'eau froide de la piscine avant que le groupe ne fête les 60 ans de Patricia. Un bon repas et une bonne nuit étaient bienvenus pour reprendre quelques forces.

 

Le lendemain, changement de temps avec un ciel dégagé par un mistral à « envoler Mado et sa jupette ». Pour partir à l'assaut de la Sainte-Victoire, les marcheurs avaient deux options : soit partir avec les « cadors » depuis Puyloubier pour rejoindre la crête et par des sentiers caillouteux et dans le vent réaliser la grande traversée jusqu'à la Croix de Provence, soit se contenter d'une montée plus courte par l'Oppidum Untinos, le refuge Cézanne et le Prieuré. La descente était commune par le sentier Imoucha, mais à des rythmes différents, jusqu'aux eaux turquoises du barrage de Bimont.

Encore deux belles balades et des souvenirs pleins la tête.